L’enfant oublié

Il était si triste et perdu,

Je l’ai serré, compris, consolé,

Afin que son cœur lui soit rendu,

Et qu’il puisse à nouveau rayonner,

Je lui ai offert un autre printemps,

Quand il a pu se pardonner,

Qu’il s’est ouvert en compatissant,

Libéré de ses secrets cachés,

J’ai vu ses plaies ouvertes,

Et leurs larmes de néant,

Le poids de ses pertes,

Qui gangrène son présent,

Alors j’ai fais une promesse,

Qu’importe si le passé a tremblé,

Qu’importe si la Vérité agresse,

Je serai toujours là, à ses côtés.

JPR

Celui qui souhaite changer le monde, doit nécessairement prendre soin des deux Enfants : l’enfant choyé et l’enfant oublié.

L’enfant choyé, c’est nos petits bambins que nous avons décidé d’intégrer dans ce monde, avec tout le poids de cette responsabilité. Un Avenir digne requiert toute notre implication dans leur développement, leur évolution et leur élévation…

L’enfant oublié, c’est celui qui sommeille en chacun de nous, enfermé dans la cave de notre subconscient, sans attention, sans soins, sans bienveillance, pour laisser toute la place à « l’adulte masqué », véritable parasite du changement noble…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :