Voyage …

Tu voyages dans ce temps,

Sans peur, sur ce chemin ardu,

Une lumière diffuse se répand,

Et guide tes pas perdus.

Vois ton corps en écrin,

Émoussé par les vents,

De sentiments brûlés en vain,

Une coquille reflétant le néant.

Vois la perle qui y brille,

Au cœur caché, ton Âme,

Dans tes yeux elle scintille,

L’ignorante nuit est ton drame.

Sens ce mystérieux souffle,

D’une subtile intuition,

Que l’Amour de l’Ange insuffle,

Pour t’éviter la perdition.

Seul m’importe ton étincelle,

L’illusion n’est que luxure,

La Vérité est si belle,

Un paradis pour cœurs purs.

JPR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :