Volte face

Je te connais,

Toi qui m’observes,

Je viens en paix,

Écoute ma verve.

Tes avis tranchés,

Ton regard désapprobateur,

Me vois tu écorché,

Et portant mon honneur ?

Tu goutes peu la différence,

Fort de tes certitudes,

Vois mon indifférence,

Et apprends la gratitude.

Certes on se ressemble,

Méfie toi des apparences,

Car ton cœur tremble,

Devant les vraisemblances.

Qui crois-tu voir,

Sur ton chevalet ?

Face à ce miroir,

Qui de nous deux est le reflet ?

JPR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :