Suspension


Il a fallu que le temps s’arrête,

Que les horizons s’alignent,

Couvrant d’un nuage ma quête,

Mais j’avance le cœur digne.

A cet instant, au bord du précipice

Ton souvenir lentement m’assaille,

Je ressens au fond de moi tes auspices,

Avec le sentiment d’avoir raté la bataille.

Pourquoi n’ai-je pas su t’entendre ?

Pourquoi n’ai-je pas su te voir ?

Ni t’en remercier, ni te le rendre,

Juste parce que je n’ai pas su croire.

Mon amie, j’avance sans peur vers la mort,

Je crois sentir vaguement ton parfum,

Puisses-tu me pardonner tous mes torts,

Toi Destinée, une dernière fois… prends ma main.

JPR

Un avis sur « Suspension »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :