Rêves vagabonds

J’entends tes doux rêves,

Papillonnants en cage,

Dans mon cœur s’élèvent,

Leurs espoirs sauvages.

Ils demandent ta confiance,

Pour illuminer ta nuit,

D’un amour sans défiance,

Brillants pour toi à l’infini.

Puisses-tu percer le ciel,

Et les laisser s’envoler,

Car derrière l’arc-en-ciel,

Se trouve ta liberté.

Mais impuissant je t’observe,

Perdu dans ton labyrinthe,

D’un sommeil sans réserve,

Te rassurant de mon étreinte.

JPR

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :